Lost in what ?

Quand on donne une bonne histoire à la fille Coppola, elle peut vous en faire un chef d’oeuvre, tel fut Virgin Suicides. Mais quand elle a une histoire creuse, bah son film devient d’un chiant…
Alors heureusement que ca se passait à Tokyo et qu’elle a pris un bon directeur photo !
Sinon, Bill Murray a toujours la classe, Scarlett Johanson se confirme et le boulot d’Air est toujours aussi bon.



One Response to “Lost in what ?”

  1. flo
    19/1/2004 at 6:01 #

    Désolée mais là … pas d’accord avec toi. Moi j’ai profité à fond de la langueur de ce film, de l’alternance entre le Japon moderne et celui des jardins zen, des répliques rares et désabusées de l’ami Bill Murray. Tout juste ai-je été un peu agaçée par le côté “Un américain à Tokyo, perdu parmi les barbares …”

    Dis donc … puisqu’on est pas d’accord sur ce film…. on risque de ne pas être d’accord non plus sur l’expo Sophie Calle à Beaubourg. Déçue, je suis trop déçue et je conseille vivement de faire l’économie d’un déplacement à l’expo et de préférer, une fois n’est pas coutume, regarder le catalogue.

Leave a Reply