Père en sursis

De la grosse phlébite, on est passé à l’embolie pulmonaire.
Alors ca la fout mal et je me retrouve avec un père en sursis. Et je veux pas l’admettre.
Et je dois être le seul à essayer de ne pas m’effondrer, de rester froid.
Ouais ca la fout mal…



One Response to “Père en sursis”

  1. Thor
    17/2/2004 at 1:02 #

    Yo poulet !
    On est là si tu as besoin.

    Courage.

Leave a Reply