Métro Olfactif

Il y a des jours où les gens puent et s’engouffrent dans le métro. On sent ces odeurs de transpiration mêlée à la crasse, dans le vase clos d’une rame de métro. On peste, on change de rame, mais rien y fait, l’odeur vous colle aux narines.
D’autres jours, où les quais du métro ressemble à un Marrionaud ou à un Sephora, rempli de différentes senteurs. Il y a des matins, toutes ces senteurs s’accordent et d’autres ou le mélange est aussi horrible que les jours de puanteurs.

Ce matin, j’étais content, les gens sentaient bons et les mélanges de parfums s’accordaient plus ou moins. L’angel de la nana s’offrait un mix avec un parfum plus citronné. Le Kenzo homme se mélangait avec une autre senteur. Bref, un matin que l’on voudrait sentir tous les jours.



One Response to “Métro Olfactif”

  1. deras
    1/7/2004 at 17:23 #

    Cela voudrait dire que les amateurs portugais de foot, qui ont fêté tant et tant la victoire d’hier, n’ont pas pris le métro en même temps que toi car à mon avis ils ne devaient pas être frais ce matin !

Leave a Reply