Asses of fire

N’avez vous jamais remarqué que les filles avaient le cul chaud ? Nan j’ai pas dit qu’elles avaient chaud au cul !
Leurs culs chauffent. Nan mais c’est vrai. Pas plus tard qu’hier, je me suis assis après une nana dans le métro, la température du siège devait être à plus de 38° ! Méfiez vous donc des nanas dans le métro qui vous laisse leur place !

N’empêche qu’avec un post comme ça, je vais remonter comme site porno dans Google ! Si vous saviez le nombre de requêtes Google “blogs de cul” qui attérissent ici !

L’opium du peuple, c’est définitivement le cul.

PS : Bon en fait c’est pas leur cul qui chauffe, c’est leur chatte… Mais chut faut pas le dire !



5 Responses to “Asses of fire”

  1. taliesin
    21/7/2004 at 13:30 #

    I have discussed this facinating and accurate observation with female colleagues. They attribute it to having more fat on their bums than men.
    Next time you’re in the M with a thermometer, you might try measuring temperature to see whether white backsides emit the same heat as Asian, African and Arabic asses.

  2. nathan
    21/7/2004 at 15:14 #

    No man ! I’m sure that it is related to pussies ! Ask your female colleagues !

  3. taliesin
    23/7/2004 at 21:23 #

    C’est trop façile à dire.
    Tu connais beaucoup de chattes qui se chauffent toutes seules?
    N’empêche, si t’es prêt à chercher les moyens de vérifier ton hypothèse, ça vaudrait le coup.
    Même beaucoup de coups et pas mal de bleus…

  4. K.
    6/8/2004 at 15:26 #

    Trop la classe Nathan :-))

Trackbacks/Pingbacks

  1. taliesin's log - 23/7/2004

    Fiery heights and burning loins
    Well, I’ve crossed the “dragon bridge”.

Leave a Reply