Gros seins et Capitons

Je n’ aurai jamais pensé pouvoir blogger en vacances, mais la magie de la technologie me le permet.

La Côte d ‘Azur ne change pas, elle est toujours le lieu de prédilection d’une certaine classe sociale.
Ni pauvre, Ni riche.
De droite plus que de gauche ayant un goût prononcé pour la presse locale et les boules.

Cette région parait ancrée dans un immobilisme relatif (le pastis et les chemisettes des années 70 n’ont pas bouger comme l’intérieur des villas).

Mais l’immobilier lui a pu bouger détruisant un littoral magnifique.

Enfin,cessons de nous lamenter et continuons notre description.

A la plage (publique), on se croirait un peu dans un centre commercial. Les familles cotoient les ados qui cotoient des vieux . Un espèce de melting-pot générationnel. Les jeunes ont ces beaux corps qui viennent d’être formés, les papas/mamans comme les vieux se foutent de leurs corps, las.

On y observe aussi des phénomènes de société comme l’obésité, la recrudescence des gros seins (avec l’éternel problème, pour vous mesdames du maillot appareillé où le bas en 38 ne s’accorde pas avec votre 95D) ou encore l’enfer des capitons (ca ferait un bon titre pour un roman de S.F.)

La première partie de mes vacances en France s’achève. Rome m’attends…



One Response to “Gros seins et Capitons”

  1. Estelle
    13/8/2004 at 15:28 #

    Hummmmm, ca donne envie ! Merci de m’oter tout regret d’etre en vacances !

Leave a Reply