Mort lu

Etre assis sur ses chiottes. Lire un quotidien. S’arrêter à la nécro à la recherche de nom marrant. Trouver le nom d’un ami. Le prénom du décedé diffère alors on passe. Puis on revient dessus et on s’aperçoit que le prénom recherché était juste au-dessus. Un ami vient de perdre son père.

45 ans. Pas d’antécédent. Crise cardiaque. Décès survenu. Son père était un peu stressé mais qui ne l’est pas ? Eternel retour à la fragilité de la vie…

C’était la première fois que j’avais un “réel” lien avec une annonce nécrologique.



No comments yet.

Leave a Reply