Et si la blogosphère avait un impact économique ?

Dur dur de devenir propriétaire à Paris et même ailleurs ! C’est le dur constat que font certains blogueurs comme immobulle ou j’aime le krach. Sur le site du quotidien Les Echos, l’activité de leur forum "immobilier" représente 91% de la participation.

Un sujet qui déchaîne les foules. Ces dernières semaines tout s’est accéleré, on observe une baisse des prix des loyers, une baisse du prix du vente. Le typexage ® d’annonce dans les agences devient un sport.

Pourtant les indices économiques ne poussent pas à la baisse, les taux directeurs de la Fed (pour les fonds de pension US qui investissent dans la pierre française) ne bougent pas et les taux d’intérêts européens non plus. Les taux de crédits bancaires sont bas. Alors que se passe t’il ?

D’une part, il semblerait qu’il y ait un ras le bol général et que les acheteurs ne veulent pas s’endetter sur plus de 30 ans avec des taux variables. D’autre part, les salaires n’augmentant pas, cela restreint considérablement le pouvoir d’achat. D’où un ralentissement dans les transactions. De plus, la BCE crie à l’arrêt des transactions ! Dans son dernier rapport mensuel, elle établit la surévaluation de l’immobilier français à 13% ce qui pourrait mettre en danger le patrimoine des 56% de ménages qui sont propriétaires et qui n’ont que cela dans leur portefeuille.

Mais où est ce krach tant attendu par certains ? Tout d’abord, revenons un peu en arrière. Nous ne sommes plus dans les années 80 ou 90 et le marché n’est plus le même. Les marchands de biens ne sont plus propriétaires et ne fixent plus les prix. C’est aujourd’hui les particuliers qui vendent en masse et lorsqu’un particulier veut vendre. Il lui faut vendre vite car bien souvent, un autre logement l’attends avec un nouveau crédit. Donc, les particuliers ont compris qu’il fallait baisser leur prix. Un krach peut être évité !

Et si jamais, on sombrait dans un krach ? A l’évidence, un tel krach ravirait tous ceux qui ne pouvaient acheter à l’heure actuelle, et lorsque l’on voit fleurir les sites sur la bulle immobilière et l’importance que les médias (et tout particulièrement les blogs, déjà trois francophones sur le sujet) commencent à donner sur le sujet, une issue dramatique est envisageable. Un retour en arrière type "éclatement" de la bulle internet, il y a quelques années. Les effets, par contre, ne seraient pas les mêmes et risquent de laisser sur le carreaux plus de ménages que d’actionnaires.

Et si la blogosphère provoquait ce renversement de situation ?

Ecrit avec l’aide de LL



14 Responses to “Et si la blogosphère avait un impact économique ?”

  1. janot51
    19/4/2005 at 22:17 #

    Bonjour,
    Moins engagé que les 2 blogs que tu cites, voici néanmoins ma contribution:
    http://janot51.over-blog.com
    Cordialement,
    Janot51

  2. nathan
    19/4/2005 at 22:18 #

    Désole de vous avoir oublié ! Je vous souhaite bonne chance dans votre recherche sur Toulouse !

  3. Maxime
    20/4/2005 at 8:29 #

    Si un malheureux petit blog qui raconte le cheminement de quelqu’un qui cherche une maison pour loger sa famille peut faire exploser le marché de l’immobilier c’est que celui ci n’était pas solide…. !!!!
    Personnellement, je dis simplement ce que je vois et constate : simplement , je remarque c’est que ca ne se vend plus : demandez aux agences immobilières !!

    Bien à vous

    Maxime
    Immobulle

  4. nathan
    20/4/2005 at 9:16 #

    Nous sommes d’accord sur ce point, il faut que le marché soit fragile. Mais prenons vos statistiques de fréquentations, vous le dites, elles explosent ! 1250 visites par jour dont 10% va en parler à autrui. Un effet boule de neige bien connu des communiquants.

    Si vous dites que le marché sombre, preuve à l’appui, je vous garantis que les petits blogs peuvent accélerer la débâcle.

    J’ai pu lire sur votre site que vous prévoyez en cas de krach “déclaré” (car pour vous celui-ci à déjà commencé), une montée des taux directeurs européens. Pensez vous vraiment qu’une hausse des taux, qui aurait comme effet une stabilisation “précaire” du marché soit amorcé par la BCE ?

    Alors que dans certains autres pays de l’Union (excepté le Royaume-Uni), une telle montée des taux n’aurait pas d’utilité économique. Ou alors pensez-vous qu’un krach de l’immobilier français aurait un effet domino sur les autres pays de l’Union ?

    Je pose ces questions à Maxime mais aussi à tous les lecteurs. Ce sujet a l’air de passionner les foules et en effet il est vraiment très intéressant de poser quelques conjectures.

  5. Maxime
    20/4/2005 at 9:59 #

    Vous savez depuis dimanche soir ( émission de M 6) je suis plutôt dans les 1600/2000 visites par jour dont 95% de France…

    Mon petit blog représente peut être une “autre” source d’information disponible à mettre en pendant du bourrage de crâne officiel de la FNAIM et autres “spécialistes”…..

    Nous sommes tout simplement comme en 2000 avec les valeurs internet qui devaient monter jusqu’au ciel…..

    Pour se faire une autre opinion, je conseille à tous l’achat du PAP c’est encore plus éloquent que mon blog !! ( 1000 annonces de plus par semaine actuellement)

    Maxime

  6. Laurent
    20/4/2005 at 12:39 #

    Merci à Maxime pour ses précisions.

    Ce que j’apprécie particulièrement dans les weblogs et sites qui parlent des mouvements récents du marché immobilier, c’est qu’ils relatent des événements vécus, et il est amusant de voir ces faits “constatés” se vérifier dans la presse… avec un décalage de quelques semaines ou mois!

    Nathan, merci pour le crédit (par contre, pense à fermer la balise italique à la fin de la ligne, parce qu’actuellement, ça met les 2/3 de tes pages en italique) ;o)

  7. Negrito
    27/4/2005 at 8:33 #

    Mouaip. Pas vraiment convaincu, mais c est peut être un problème local à Paris.

    1) Les prix ont pris plus de 10% en un an, ce n’est pas vraiment un krach.

    2) Dans le centre de Paris, il n y a pas de ventes parce qu il n y a pas de logements a vendre tout simplement ! Les gens qui ont un truc correct y restent, et les autres restent dehors. on ne trouve que des trucs minables qui sont sur le marcé depuis des mois car ultra surévalués. Je le sais bien, je surveille ca depuis plus d un an et demi 🙁

    3)On peut faire un parallèle avec le marché de l emploi informatique dont on nous dit qu il repart depuis des mois : quand on regarde les annonces, on ne voit rien. ET quand on cherche, on ne trouve rien non plus. Parce que le marché est en fait Immobile les gens en poste ne bougeant pas ne créent pas d appels d air. Et ca fait cinq ans que ca dure. et dans 5 ans, l immobilier aura pris mathématiquement plus de 50 %…

    King Negrito

  8. Negrito
    27/4/2005 at 8:36 #

    En fait, désolé de l’exprimer comme cela, mais je pense que c’est un marronier ultra classique, auquels les gens croient parce qu ils veulent bien y croire, parce que cela satisfait nos instincts jaloux de ces générations précédentes qui se sont enrichies pendant les trente glorieuses, ces cochons, alors que nous nous avons la crise sur la tête depuis notre naissance ! 🙂

    King Negrito

  9. Maxime
    1/5/2005 at 10:00 #

    Negrito
    Je suis d’accord avec ton analyse sur la tendance longue dans l’immobilier
    Aujourd’hui le marché BAISSE en fait, il suffit pour cela de regarder l’estimation de prix faite sur le site PAP sur Paris
    Tu as le raccourci sur mon blog
    Aujourd’hui 10 arrondissements subissent des baisses de prix depuis 3 mois et plusieurs depuis plus d’un an.
    Cette information provenant d’un des majors du marché de l’immobilier est disponible mais personne n’en parle ce qui prouve l’omerta de la presse actuelle

    D’ailleurs la presse n’est plus libre c’est un fait !!
    Il suffit de voir la campagne sur le référendum : pratiquement aucun jounaliste n’ose dire qu’il est pour le NON alors que pour le OUI on fait queue.

    La vérité n’en sera que plus terrible quand les gens comprendront qu’ils se faient blouser pour les médias sur l’immobilier.

    Les blogs parc ci par là peuvent aider à ouvir les yeux d’innoncents prets à se faire rouler.

    N’oubliez pas que les bonnes affaires existent encore aujourd’hui …pour les vendeurs commes les banques, sociétés d’assurances, fonds de pensions…enfin tous les organismes qui controlent la presse

    Maxime
    Bien à vous toujours

  10. Negrito
    2/5/2005 at 11:02 #

    Maxime,

    je sais j ai déjà regardé ton site, et je passe tous les jours voir les agences immobilières.

    Je maintiens néanmoins mon point de vue, pas plus argumenté de faits scientifiques que le tien – nous sommes d’accords, nous sommes la dans le domaine de l’opinion et du sondage aléatoire et on sait ce que ca vaut – :

    Les prix baissent parce qu il n y a plus que des bouzes sans nom, des trucs inhabitables sur le marche, et qu on ne peut pas vendre au meme prix un appart immonde et un truc normal…les gens veulent des apparts mais pas n’importe quoi non plus, donc ils n achetent pas les taudis – c’est heureux-

    Mais quand un appart correct , meme beaucoup trop cher, arrive sur le marché , il part en trois jours, demande aux agences… J en ai raté trois comme ca, parce que moi je ne peux pas entrer dans l agence et poser 300 k€ sur la table…. donc je dirais que c’est la baisse qui est artificielle 😉

  11. pierre
    4/5/2005 at 0:14 #

    J’étais moi aussi assez sceptique sur ce mouvement à la baisse, mais je commence à zieuter un peu, et en effet je vois pas mal de maisons toujours en vente, et qui l’étaient déjà fin 2004 lors de mes repérages.
    Et plusieurs personnes en recherche dans mon entourage me confirment qu’elles se font rapeller par les agences (fait assez nouveau il me semble…).
    Mais l’analyse de Negrito me semble pertinente, du moins pour les studio/2 pièces sur Paris.

  12. Maxime
    6/5/2005 at 18:38 #

    L’immobilier en France et en Europe est au coeur d’ enjeux tellement importants que toute la puissance médiatique est employée pour gérer ce marché.

    Une baisse serait catastrophique parce que sans etre Cassandre l’immobilier est peut etre un des derniers grands secteurs qui marchent vraiment bien en France…

    Si le krach arrive, la croissance en prendra un sacré coup derrière la nuque et le moral des francais encore plus.

    Negrito, tu passes devant les agences , c’est bien mais ce n’est suffisant, il faut rentrer et prendre des renseignements .
    Le marché qui évolue très mal aujourd’hui est le marché locatif des grands appartements à Paris, les locataires ne veulent payer plus de 1500/1800 € par mois et ainsi les agences ont sur les bras pas mal de biens à louer ( rassurez M6 n’en parlera jamais, ils montreront toujours les queues de locataires à un rendez vous alors qu’ils sont convoqués à la meme heure devant les caméras.)

    C’est de l’intoxiacation et meme une certaine tyranie qui se déroule en France dans les médias cependant nous avons une chance c’est le NET qui reste ouvert et libre.

    Bien à vous

    Maxime

  13. nathan
    6/5/2005 at 22:21 #

    Et un article intéressant sur la vente à la découpe :

    http://www.liberation.fr/page.php?Article=294548

  14. Pascal
    8/5/2005 at 17:34 #

    Bonjour a tous
    Bulle ou pas bulle, un autre avis là dessus est que nous sommes des moutons, prets à suivre le troupeau qui se jette de la falaise. Instinct grégaire du genre humain en somme. Individuellement nous sommes doués de raison, mais en groupe, le QI global est inversement proportionnel au nombre d’individus. Car en réalité, comment est possible d’acheter alors que les prix ont grimpés de 50%, 60% ou plus en si peu de temps ? d’autant que cette augmentation soudaine (quelques annees) est totalement décorrélée de l’évolution des salaires sur la meme période !! Faites des gosses, payez vos impots, endetez vous sur 20, 25 30 ans (on nous parle de 50 ans !!) .. vous ne vous en tiendrez que plus tranquilles. Allez faire grève, protester, contester quand vous etes endeté jusqu’au cou, et que plus de 30% de vos gains mensuels sont engloutis dans une pauvre bicoque sans allure … dont la valeur sera a discuter dans 20 ou 30 ans justement.
    On agite tous ces épouvantails pour nous faire peur. Les seuls gagnants de cette affaire sont les agents immobiliers et les notaires. Il n’y a qu’a voir le nombre incalculable d’agences immo qui sortent ex nihilo un peu partout. Si la source se tarie, ne vous en faites par pour eux, ils vendront autre chose.

    Réagissez, reveillez vous, faites autre chose de votre argent, voyagez, cultivez vous, profitez de la vie.

Leave a Reply