La radio

РLa radio de mon enfance ̩tait Superloustic (en FM)

– Lorsque je ne trouvais pas le sommeil, j’allumais mon radio-réveil et j’écoutais Malher dans "Bonsoir la planète" sur Skyrock. Je découvrai des gens qui se livrait à un inconnu.

РPlus tard, je d̩couvris Max sur Fun Radio puis Maurice sur OUIFM

– Une folle : SuperNana 

Doc & Difool et une "Generation sex

– Mes premières insomnies avec France Culture comme somnifère

– Le jingle France Info dans la voiture de mon père

РLe bip bip bip avant le direct de J̩rusalem sur Radio J

–  Les voix chaudes et érotiques de FIP

– Le dimanche chez mes grands-parents et tous les midis, j’avais le droit à ce jingle

– Et aux USA, j’essayais d’écouter Howard Stern quand je pouvais. Mais bon, le pasteur (qui me logeait) me disait que lui et Beavis and Butt-Head étaient pour les idiots… Ne voulant pas le froisser, j’ai attendu d’être dans le Mass. chez des intellectuels pour profiter de ces émissions.

 

Pour vous aussi la radio était un média d’importance dans votre jeunesse ?  



4 Responses to “La radio”

  1. pierre
    4/5/2005 at 0:08 #

    moi j’ai été au élevé au france inter, rue des entrepreneurs le samedi matin, eve ruggeri le dimanche, etc… de la radio fun quoi 🙂

    Ya pas un site pour retrouver les génériques et les anciens habillages ?

  2. nathan
    4/5/2005 at 8:40 #

    http://www.schoop.fr/

    Je pense que tu peux y trouver ton bonheur…

  3. Sarouchia
    30/8/2006 at 13:18 #

    Je me souviens…

    de la voix de Géraldine sur Skyrock, la première à m’avoir fait comprendre qu’une vois féminine pouvait être érotique;
    de Jean-Luc Delarue, du temps de son talent, qui me réveillait chaque matin à 6h59 sur Europe 1 d’un “un nouveau jour se lève”, suivi de la chronique de Philippe Aubert, qui veille aujourd’hui sur nous avec Bernard Rapp;
    des jours où je préférais être réveillée par l’orgasmotron d’Arthur sur fun;
    du grand bazar de Kad&O sur oui fm;
    de ma découverte du rap sur ado fm;
    de mon adolescence radiophonique…

Trackbacks/Pingbacks

  1. :: e-motion :: - 19/1/2006

    Génération [radio] libre

    Si aujourd’hui les blablas radiophoniques à destination des jeunes sont plutôt aseptisés, voire formatés (cf Max Difool), les choses étaient bien différentes il y a un dizaine d’années de ça (pendant ma période adolescentesque) : les animate…

Leave a Reply