ATDK – Raga for a rainy season / A Love Supreme

Hier soir les danseurs de Rosas étaient à Paris et présentait la nouvelle chorégraphie d’Anne Teresa de Keersmaeker. Une ambience très indienne, épurée grâce une scène minimaliste où le blanc régnait en maître. Des costumes tout aussi blanc signés Dries Van Notten remarquable.

Raga for a rainy season était très éprouvant, la musique emplie de vocalises devenait hypnotisante. Les tableaux synchronisés étaient d’une grande beauté.

Cependant, j’ai quand même préféré la deuxième partie, bien plus fraîche grâce au jazz de Coltrane et à une danse plus fluide, moins concentré sur le mouvement et plus dans l’expression simple des corps.

Mon ami-blogueur Schuey m’a accompagné. J’avais peur que cette première rencontre avec le contemporain lui donne envie de quitter la salle car ATDK n’est peut-être pas la chorégraphe la plus accessible pour une première fois.

En tout cas, il a beaucoup aimé et on a fini la soirée au Sarah Bernhardt avec une bouteille de Brouilly à deviser sur l’intelligence, la shoah, la politique, nos connaissances communes. Bref, une soirée à la cool…



One Response to “ATDK – Raga for a rainy season / A Love Supreme”

  1. schuey
    9/6/2005 at 16:15 #

    Oui j’ai beacoup aimé, notamment grâce a tes mises en perspectives et explications ! Merci encore !

Leave a Reply